Nouvelles lunettes : attention aux chutes !

Tout le contenu de est vérifié par des journalistes médicaux.

MunichDe nouvelles lunettes devraient en fait rendre le monde plus beau. Au moins pour les personnes âgées, cependant, changer l'aide visuelle comporte un risque en soi : cela vous fera tomber plus souvent.

Avec de nouvelles lunettes ou après une opération des yeux, la plupart des gens doivent d'abord s'habituer à la nouvelle vision - même si elle est meilleure qu'avant. « Les personnes âgées en particulier ont du mal à évaluer correctement les distances après avoir changé de lunettes », explique David Elliott. Le scientifique de la Bradford School of Optometry and Vision Science a comparé diverses études qui ont examiné la relation entre les nouvelles aides visuelles et les chutes chez les personnes âgées.

Mieux voir le paradoxe

Le résultat : ceux qui voient réellement mieux tomber plus facilement - au moins la première année après le passage à l'euro. Ceci est très bien illustré par une étude australienne : Ici, des chercheurs ont examiné un groupe de 300 sujets de test de plus de 70 ans. 92 d'entre eux ont reçu de nouvelles lunettes, dans 15 la vue a été améliorée par une opération des yeux. Au cours de la première année suivant ces mesures, 65 pour cent de ce groupe ont chuté. En revanche, ce n'était que 50 pour cent de ceux qui n'avaient pas reçu de nouvelles aides visuelles.

Verres progressifs dangereux

Les verres ou verres à focale variable se sont avérés particulièrement dangereux, car ils modifient de manière très significative les habitudes de visionnage. Les seniors de plus de 70 ans qui passent à une telle aide visuelle tombent deux fois plus souvent que ceux qui portent des lunettes qui s'en tiennent à la double solution familière avec une monture pour la proximité et une pour la distance.

Chutes dangereuses

Les chutes sont la principale cause d'accidents domestiques mortels ou de fractures osseuses prolongées chez les personnes de plus de 65 ans. Environ un tiers de cette tranche d'âge chute une fois par an - pour les plus de 90 ans, c'est même 60 pour cent. En plus de l'âge, il existe d'autres facteurs de risque, tels que certains médicaments ou la faiblesse musculaire, qui peuvent faire chuter les gens plus souvent.

Elliott conclut : « Les ophtalmologistes doivent garder ces facteurs de risque à l'esprit lorsqu'ils prescrivent de nouvelles aides visuelles aux personnes âgées. Dans le cas de patients qui ont déjà fait des chutes très fréquentes, il peut être préférable de tout laisser tel quel." (Ab)

Source : Elliott D. B. et al. : Conférence Glenn A. Fry Award 2013 : Vision floue, correction des lunettes et chutes chez les personnes âgées, optométrie et sciences de la vision, 2014

Mots Clés:  grossesse naissance pieds sains santé des femmes 

Des Articles Intéressants

add