Faire des câlins et allaiter avec une infection à coronavirus?

Carola Felchner est rédactrice indépendante au service médical de et conseillère certifiée en formation et nutrition. Elle a travaillé pour divers magazines spécialisés et portails en ligne avant de devenir journaliste indépendante en 2015. Avant de commencer son stage, elle a étudié la traduction et l'interprétation à Kempten et à Munich.

En savoir plus sur les experts Tout le contenu de est vérifié par des journalistes médicaux.

Le bébé est enfin là et le bonheur familial pourrait être parfait. Mais que faire si la mère est infectée par le coronavirus ? A-t-elle le droit de tenir son bébé dans ses bras ou l'expose-t-elle à un danger inutile ? La plupart des experts donnent le feu vert.

Les mères sont-elles autorisées à câliner et à allaiter leurs nouveau-nés malgré l'infection à coronavirus ? Cette question risque d'occuper de plus en plus de mères et de médecins à mesure que le nombre de cas augmente. Les experts de la Société allemande de gynécologie et d'obstétrique recommandent le contact corporel : "Les mères et les bébés devraient pouvoir rester ensemble en permanence et avoir un contact cutané - jour et nuit, surtout immédiatement après la naissance." L'allaitement est également recommandé, qu'une infection soit suspectée ou confirmée chez la mère ou l'enfant.

Contact : oui, mais prudent

Cependant, il faut faire preuve de prudence : une mère avec une infection confirmée doit prendre toutes les précautions possibles pour éviter de transmettre le virus à son enfant, notamment se laver les mains avant de toucher l'enfant et porter un masque facial, conseille la société.

Même si les bébés ne sont pas encore infectés : Du point de vue de l'experte américaine Alison Stuebe, la séparation après l'accouchement à l'hôpital ne peut que retarder une infection, mais difficilement l'empêcher, comme elle l'explique dans un article spécialisé de la revue "Breastfeeding Medicine" . Au plus tard à la maison, la plupart des familles n'ont aucun moyen de séparer les nouveau-nés, écrit le scientifique.

Données faibles, recommandations différentes

Séparer la mère et l'enfant présente également divers inconvénients, selon le spécialiste de la santé maternelle et infantile du Chapel Hill Public Health College. "L'isolement est un facteur de stress important pour les nouveau-nés", explique Stuebe. Ces bébés auraient des fréquences cardiaques et respiratoires plus élevées. Des symptômes de stress peuvent également survenir chez les mères. Un autre danger est que la relation d'allaitement entre la mère et l'enfant soit perturbée.

Stuebe souligne que la situation des données est faible et que les recommandations sont différentes. Bien que la recommandation de l'autorité sanitaire américaine CDC soit de séparer la mère et l'enfant jusqu'à ce que la mère ne soit plus contagieuse, l'Organisation mondiale de la santé recommande un contact physique entre la mère et l'enfant même avec une infection à coronavirus

Selon l'état actuel des connaissances, le Covid-19 n'est guère un danger pour les bébés et les jeunes enfants : ce n'est que dans des cas individuels qu'ils développent des symptômes graves, la plupart des enfants ayant des maladies antérieures sont touchés. Les décès sont extrêmement rares. (caf/dpa)

Vous pouvez en savoir plus sur la grossesse, l'accouchement et l'allaitement à ce sujet dans l'article : "Coronavirus : ce que les femmes enceintes doivent savoir maintenant".

Mots Clés:  Nouveau-née symptômes soins dentaires 

Des Articles Intéressants

add