démangeaison de la peau

et Carola Felchner, journaliste scientifique Mis à jour le

Ingrid Müller est chimiste et journaliste médicale. Elle a été rédactrice en chef de pendant douze ans. Depuis mars 2014, elle travaille comme journaliste indépendante et auteure pour Focus Gesundheit, le portail de la santé ellviva.de, la maison d'édition living crossmedia et la chaîne de santé de rtv.de.

En savoir plus sur les experts

Carola Felchner est rédactrice indépendante au service médical de et conseillère certifiée en formation et nutrition. Elle a travaillé pour divers magazines spécialisés et portails en ligne avant de devenir journaliste indépendante en 2015. Avant de commencer son stage, elle a étudié la traduction et l'interprétation à Kempten et à Munich.

En savoir plus sur les experts Tout le contenu de est vérifié par des journalistes médicaux.

Une éruption cutanée (exanthème) peut apparaître soudainement sur différentes parties du corps et avoir un aspect très différent : par exemple, des taches, des cloques ou des squames peuvent se former sur la peau. Des maladies infectieuses comme la varicelle ou la rougeole peuvent être à l'origine de l'éruption cutanée, mais aussi des allergies ou diverses maladies de la peau - comme le psoriasis ou la névrodermite. Apprenez ce que peut signifier une éruption cutanée et comment la traiter.

Bref aperçu

  • Description : réaction de la peau aux influences externes ou internes ; s'exprime entre autres. dans les démangeaisons, les rougeurs, les ampoules, les nodules, les suintements, etc.
  • Causes : diverses, par ex. B. Maladies infectieuses (rougeole, scarlatine, rubéole, rubéole, maladie des mains et des pieds, borréliose, zona, mycose de la peau, gale, syphilis, typhus, typhus, fièvre dengue, etc.), allergies (telles que l'allergie de contact), médicaments, Peau et maladies auto-immunes (acné, névrodermite, psoriasis, etc.), facteurs psychologiques
  • Quand consulter un médecin : si l'éruption est sévère, change, la cause n'est pas claire, est extrêmement irritante ou douloureuse, se propage, des symptômes supplémentaires apparaissent
  • Diagnostic : en discutant avec le patient, examen physique, si nécessaire écouvillonnage cutané, prélèvement de tissus, prise de sang, test d'allergie
  • Thérapie : selon la cause, par ex. B. avec des antibiotiques, des antiviraux, des antihistaminiques, des immunosuppresseurs, etc. ; traitement principalement local avec des pommades ou des crèmes

Éruption cutanée : Description

La peau humaine est constituée d'environ deux milliards de cellules cutanées qui protègent le corps des agents pathogènes et du rayonnement solaire, mais aussi de la surchauffe, des pertes de chaleur excessives et de la déshydratation. La peau est aussi le plus grand organe du corps : chez un adulte, elle couvre une superficie d'environ deux mètres carrés et pèse une dizaine de kilos.

La peau réagit généralement immédiatement et clairement aux influences externes et internes - avec nervosité ou honte avec rougissement, nausée avec pâleur, stress souvent avec des boutons ou parfois avec une éruption cutanée qui peut s'étendre à des zones plus ou moins étendues de la peau. Le terme médical efflorescence signifie "changement de peau". Les changements cutanés peuvent en principe affecter l'ensemble du corps, mais peuvent également être limités à des zones individuelles, auquel cas les experts parlent également d'une éruption cutanée. Certaines personnes ont une éruption cutanée sur le visage, d'autres sur les doigts, les mains, les genoux, les jambes, les pieds, les orteils, les coudes, les avant-bras, le ventre ou le dos. La membrane muqueuse de la bouche et de la gorge ou la peau des organes génitaux peuvent également être affectées.

Par exemple, l'éruption peut consister en des taches colorées, des cloques remplies de liquide, des pustules, des papules ou des nodules. Les dermatologues peuvent souvent déterminer la cause en examinant l'apparence de l'éruption cutanée. Les démangeaisons sont un symptôme très courant qui accompagne les éruptions cutanées. Cependant, l'éruption peut brûler ou provoquer une douleur ou une sensation de chaleur.

L'eczéma se manifeste également par des éruptions cutanées, mais elles sont toujours basées sur une inflammation de la peau. Plus précisément, « eczéma » est un terme collectif désignant les maladies inflammatoires de la peau qui ne sont pas contagieuses. Fondamentalement, des facteurs externes ou internes peuvent provoquer un eczéma.

Rash: causes et maladies possibles

Les éruptions cutanées peuvent avoir des causes très différentes. Par exemple, des infections telles que la varicelle ou la rougeole, des allergies et diverses maladies de la peau telles que le psoriasis ou la névrodermite peuvent être à l'origine de cela.

Maladies infectieuses

La fièvre de trois jours (Exanthema subitum) est une maladie infectieuse causée par des virus. En plus de la forte fièvre, une éruption cutanée fine, rouge et qui démange se développe sur la poitrine, l'estomac et le dos. Elle peut se propager aux bras et aux jambes, mais disparaît au bout de quelques jours.

La scarlatine (Scarlatine) est une maladie infantile typique causée par une infection bactérienne (streptocoques). L'éruption causée par les toxines de la bactérie est typique, entre autres. Elle débute par de petites rougeurs dans les plis des aisselles, sur la poitrine et dans la région de l'aine et s'étend sur tout le corps. En règle générale, seul un petit triangle entre le menton et la bouche ainsi que les paumes des mains et la plante des pieds restent exempts d'éruptions cutanées. Chez certains patients, l'éruption est absente ou faible. Après environ une semaine, ou après trois au plus tard, l'éruption disparaît complètement.

La rougeole est une autre maladie infantile causée par des virus. Elle est très contagieuse et se propage rapidement. Une éruption cutanée est également caractéristique de la rougeole. Des taches rouges irrégulières apparaissent derrière les oreilles et sur le côté du cou, qui se confondent rapidement et couvrent tout le corps. Des saignements mineurs de la peau peuvent survenir. L'éruption disparaîtra après environ cinq jours.

La rubéole est causée par une infection virale. L'éruption commence ici derrière les oreilles avec de petites taches rouge vif ou légèrement brunâtres. Ils se propagent au visage, au cou, aux bras, aux jambes, puis à tout le corps. Contrairement à la rougeole, cependant, ils ne fusionnent pas. Une éruption cutanée avec démangeaisons est également rarement observée avec la rubéole. L'éruption disparaîtra après un à trois jours.

La rubéole (érythème infectieux) est une maladie infectieuse causée par le parvovirus B19. L'éruption en forme de papillon est caractéristique ici, mais elle ne se développe pas chez toutes les personnes atteintes. L'éruption se forme d'abord sur le visage (joues, arête du nez) et après quelques jours s'étend aux bras, aux jambes (surtout les côtés extenseurs) et enfin à l'ensemble du corps. L'exanthème ressemble à une guirlande et peut varier en force. L'éruption peut réapparaître dans les sept semaines.

La maladie pieds-mains-bouche est causée par le virus Coxsackie de type A. Une éruption cutanée rouge avec des démangeaisons avec des cloques et des nodules se forme sur la peau (mains, pieds), qui se transforme ensuite en pustules blanc-gris. Des cloques et de petits ulcères douloureux (aphtes) se développent dans la bouche.

Avec la fièvre glandulaire de Pfeiffer, une éruption cutanée peut parfois se développer. Cependant, cela peut également se développer si la maladie est traitée avec des antibiotiques, par exemple avec de l'ampicilline ou de l'amoxicilline. On parle alors de toxi-infection.

La borréliose est une maladie infectieuse qui est généralement transmise par les tiques. La borréliose de Lyme est déclenchée par des bactéries en forme de vis, appelées Borrelia. Après quelques jours, une tache rouge peut apparaître autour du site de ponction, qui s'agrandit progressivement et est généralement de couleur pâle au milieu. Les médecins appellent cela « rougeur errante » ou érythème migrant.

La varicelle (varicelle) est causée par le virus varicelle-zona hautement contagieux. Ils commencent par une éruption cutanée rouge qui démange - généralement sur le torse et le visage. Il s'étend sur tout le corps, y compris la partie velue de la tête ainsi que les bras et les jambes.

Les muqueuses (bouche, conjonctive, organes génitaux) peuvent également être atteintes. Les taches rouges se transforment en cloques remplies de liquide et qui démangent gravement qui se forment progressivement. L'éruption cutanée se déroule par épisodes, de sorte que de nouvelles taches rouges s'ajoutent chaque jour aux vésicules et croûtes cutanées déjà existantes. Un soi-disant « ciel étoilé » se forme : une image colorée de taches, papules, vésicules et croûtes qui finissent par tomber. Les vésicules sur les muqueuses se transforment en petits aphtes (= dommages).

Le zona (herpès zoster) est une éruption cutanée douloureuse causée par le virus varicelle-zona. Le zona est une maladie secondaire : la première fois que le virus de l'herpès provoque la varicelle, il persiste dans l'organisme après la disparition de la maladie et peut encore redevenir actif après des années : sous forme de zona. L'éruption cutanée typique consiste en des cloques sur une surface enflée et rougie.

L'éruption s'étend généralement en forme de ceinture sur le torse et s'étend, par exemple, de l'arrière vers le sternum. Mais cela peut aussi provoquer une éruption cutanée sur le visage et les oreilles. Au bout de deux à sept jours, les cloques éclatent, créant de petites plaies qui se recouvrent progressivement de croûtes. Après deux à trois semaines, la croûte tombe généralement.

L'herpès génital (herpès génital) est causé par le virus de l'herpès simplex (HSV). Une éruption cutanée qui démange avec des rougeurs et des cloques sur la peau se forme dans la région génitale. S'ils surviennent au niveau des lèvres, on parle de boutons de fièvre. Dans certains cas, les HSV provoquent une éruption cutanée douloureuse dans la bouche (pourriture buccale / stomatite aphteuse).

La peau fongique (muguet) comprend toutes les maladies causées par des champignons du genre "Candida". Le principal représentant est Candida albicans. L'éruption cutanée survient en particulier dans les plis de la peau (par exemple, aisselles, région anale, cuisses), sur la muqueuse de la bouche et de la gorge, dans l'œsophage et dans la région génitale (sous forme de mycose vaginale ou pénienne).

L'érysipèle est une inflammation aiguë limitée localement des vaisseaux lymphatiques de la peau. Une rose des plaies est généralement causée par certaines bactéries (streptocoques). La rose rouge vif se forme autour du point d'entrée des bactéries dans la peau.

Le lichen d'écorce (impétigo contagiosa) est une infection bactérienne de la peau très contagieuse. Les principales causes sont les staphylocoques, plus rarement les streptocoques. Les éruptions cutanées typiques sont des croûtes asymétriques, nettement délimitées, jaune doré et bordées de rouge qui apparaissent principalement autour de la bouche et du nez ainsi que sur les mains.

La gale est causée par des acariens, qui provoquent une éruption cutanée très irritante.

La syphilis est une maladie sexuellement transmissible causée par la bactérie Treponema pallidum. Au deuxième stade de la syphilis, une éruption cutanée survient généralement. Initialement, il n'y a que des taches rose pâle qui se transforment en nodules grossiers de couleur cuivre (papules).

L'inflammation du foie (hépatite) causée par un virus s'accompagne parfois d'une éruption cutanée.

Le typhus (typhus) est causé par la bactérie Rickettsia prowazekii, qui est transmise par les poux des vêtements. Après quelques jours, une éruption cutanée tachetée se forme, qui commence sur le tronc et se propage rapidement aux bras et aux jambes - mais la tête, le cou, les paumes et les pieds restent sans éruption cutanée.

La typhoïde est une diarrhée grave causée par une bactérie (salmonelle). Ici aussi, des taches rougeâtres de la taille d'une tête d'épingle peuvent se former sur le ventre, la poitrine et le dos, mais elles ne démangent pas.

Une éruption cutanée ressemblant à de la craie rouge et des démangeaisons peut également survenir temporairement avec la dengue. La cause de cette maladie tropicale est le virus de la dengue.

Allergies

Une allergie est une réaction d'hypersensibilité à certaines substances qui sont normalement totalement inoffensives. Le système immunitaire combat ces substances inoffensives et déclenche ainsi une allergie. Des exemples sont le pollen (rhume des foins), mais aussi des substances alimentaires ou chimiques telles que le nickel ou le cobalt. Les rougeurs et les démangeaisons sont des signes courants d'une réaction allergique immédiate. Cela signifie que l'allergie commence quelques secondes à quelques minutes après le contact avec le déclencheur d'allergie (allergène médical).

Dans le cas d'une allergie de type tardif, des rougeurs démangeaisons et un gonflement nettement délimités se développent après quelques heures. Selon la gravité, des bulles d'eau, des zones suintantes, des flocons et des croûtes cutanées apparaissent.

Les substances allergènes peuvent avoir un effet externe direct sur la peau (comme les rayons UV, le froid). Cependant, ils peuvent aussi avoir un effet irritant sur la peau de l'intérieur en les inhalant ou en les ingérant avec de la nourriture. C'est le cas, par exemple, du rhume des foins et des allergies alimentaires comme les allergies aux noix.Les médicaments peuvent également provoquer une éruption cutanée et d'autres symptômes allergiques.

Une autre forme typique d'allergie de type tardif est l'allergie de contact (dermatite de contact). Elle survient lorsque la peau entre en contact avec l'objet ou le matériau allergène. Ce sont souvent des parfums ou des métaux comme le nickel. Même les plus petites quantités suffisent souvent à provoquer une réaction allergique. La peau démange alors, gonfle, se mouille ou rougit. L'éruption cutanée (eczéma) se forme généralement sur la zone qui était en contact avec le déclencheur d'allergie (eczéma de contact). En particulier, les allergies aux parfums sont en augmentation. Les symptômes : peau rugueuse, rougie ou squameuse et démangeaisons. Si l'allergène agit sur la peau pendant une longue période, des cloques, des nodules et des déchirures douloureuses peuvent apparaître.

L'urticaire (urticaire, urticaire) est aussi une maladie allergique. L'éruption ici se compose de bosses rouges. Ils ressemblent à des piqûres de moustiques ou après avoir été en contact avec des orties (d'où des ruches).

Les patients atteints d'urticaire sont trop sensibles à certains stimuli internes (aliments comme les fraises) ou externes (froid, pression). Vous souffrez de fortes démangeaisons. La plupart du temps, les papules et les démangeaisons disparaissent en une journée.

La lumière du soleil peut également provoquer de graves réactions allergiques cutanées. Il y a des démangeaisons atroces, des cloques ou des papules (allergie au soleil). Cela se fait souvent en combinaison avec des produits cosmétiques tels que la peau et la crème solaire ou le parfum. La dermatose polymorphe légère (DLP) est la plus fréquente de toutes les allergies solaires. Elle survient principalement sur les zones de la peau qui ne sont pas encore habituées au soleil, telles que le décolleté, les épaules, le cou et les côtés extenseurs des bras et des jambes. Le PLD se manifeste généralement par des papules, des démangeaisons ou des cloques.

Dans l'acné de Majorque, les substances agressives formées par la lumière UV réagissent avec les ingrédients des produits de protection solaire et de soins personnels ou avec le sébum du corps. Une réaction inflammatoire se développe dans les follicules pileux. Cela se traduit par des boutons ressemblant à de l'acné sur la peau - principalement dans le décolleté.

En combinaison avec des médicaments tels que des antibiotiques, des anti-inflammatoires, des déshydrateurs ou du millepertuis, la lumière du soleil peut déclencher une réaction photoallergique.

Les coups de soleil font également partie des éruptions cutanées.

Maladies de la peau

Une éruption cutanée peut également être due à diverses maladies de la peau qui ne sont pas contagieuses. Exemples:

L'acné est une maladie liée aux hormones qui dépend principalement des hormones sexuelles mâles (androgènes). Elle survient souvent pendant la puberté. Les nodules blancs, qui ont parfois aussi un point noir au milieu (points noirs, comédon), sont typiques. Si les nodules deviennent enflammés, un bouton avec un bouchon de pus se développe.

Le gneiss de la tête (eczéma séborrhéique) est une éruption cutanée inoffensive. Elle est causée par une surproduction des glandes sébacées du cuir chevelu poilu.

La névrodermite (dermatite atopique, eczéma atopique) entraîne une inflammation récurrente de la peau avec démangeaisons. La peau est extrêmement sèche. Chez les bébés, la dermatite atopique se manifeste par une éruption cutanée rouge qui démange, en particulier sur le visage. L'eczéma se propage sur le cou sur le torse et vers la zone de la couche. L'arrière des bras et des jambes est également touché. Chez les enfants plus âgés et les adultes, l'eczéma peut apparaître sur tout le corps. Très souvent, le visage - notamment le contour des yeux et de la bouche - ainsi que le creux des bras et le creux des genoux sont touchés. Mais la partie supérieure du haut du corps et le cou peuvent également être touchés. La peau est sèche, marbrée, rougeâtre et épaissie.

Les croûtes de lait chez les bébés peuvent être le précurseur de l'eczéma ou le signe d'une disposition allergique.

Le psoriasis est une maladie cutanée inflammatoire chronique et récurrente dans laquelle de grandes quantités d'écailles se forment sur la peau. L'éruption est perceptible sous forme de taches bien délimitées, rougeâtres et légèrement surélevées. Ceux-ci sont couverts d'écailles blanc argenté. Les taches peuvent être petites et ponctuelles, mais elles peuvent également couvrir de plus grandes surfaces. Certains d'entre eux peuvent également provoquer des démangeaisons. Les écailles superficielles peuvent être facilement grattées, tandis que les plus profondes reposent plus fermement sur une couche de peau jeune et mince. Si vous retirez également cette cuticule, de petits saignements cutanés ponctuels se produisent.

Le lichen plan (lichen plan) est une maladie cutanée rare dans laquelle des nodules rougeâtres et irritants se forment, généralement à l'intérieur du poignet et des chevilles, et dans le bas des jambes. Vraisemblablement une réaction auto-immune est responsable.

Dans le pityriasis rosea, une éruption cutanée avec démangeaisons se forme qui peut s'étendre du tronc aux bras et aux cuisses.

La rosacée (nageoires cuivrées, acné rosacée) est une inflammation de la peau du visage qui est chronique et évolutive. La maladie peut être différente. Selon la gravité, il y a une rougeur persistante avec des veines sensiblement élargies (couperose) sur le visage. Plus tard, une éruption cutanée avec des nodules et des vésicules de pus peut apparaître.

Autres causes d'exanthème

Une éruption cutanée peut également être un effet secondaire d'un médicament. Les médicaments qui peuvent déclencher des éruptions cutanées sont principalement les antibiotiques, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS - par exemple l'AAS, le diclofénac, l'ibuprofène), la cortisone ou certains médicaments contre l'hypertension, la goutte, le cancer et le diabète.

Les remèdes à base de plantes peuvent également provoquer une éruption cutanée : l'huile de coriandre, par exemple, peut provoquer des réactions allergiques. Il en va de même pour les produits à base de millepertuis en combinaison avec la lumière du soleil, car cela peut augmenter la photosensibilité.

Le lupus érythémateux est une maladie auto-immune. Un symptôme typique est l'éruption en forme de papillon à gauche et à droite du nez (érythème de papillon).

Le psychisme joue aussi un rôle dans les éruptions cutanées, ce n'est pas pour rien qu'on dit en langue vernaculaire : "La peau est le miroir de l'âme". Par exemple, le stress et la détresse psychologique peuvent déclencher ou aggraver une éruption cutanée.

Si aucune cause de l'éruption cutanée ne peut être trouvée, les médecins parlent d'une « éruption cutanée idiopathique ».

Rash : quand devriez-vous consulter un médecin ?

Souvent, l'éruption cutanée est simplement causée par l'utilisation du mauvais détergent ou de la mauvaise crème. Il régresse généralement si vous évitez la substance. Même avec les maladies infectieuses, elle disparaît souvent d'elle-même après quelques jours. Cependant, vous devez consulter un médecin (médecin de famille, dermatologue, pédiatre) si :

  • Vous avez soudainement une éruption cutanée sévère
  • Vous n'êtes pas clair sur la cause de l'éruption cutanée
  • l'éruption est extrêmement irritante, douloureuse ou enflée
  • l'éruption s'étend à de plus en plus de zones du corps et ne disparaît pas
  • En plus de l'éruption cutanée, des symptômes tels que fièvre ou essoufflement surviennent
  • l'éruption se développe en poussées
  • l'éruption change

Avec les bébés et les enfants qui ont des éruptions cutanées, vous devriez toujours consulter un médecin.

Rash : que fait le médecin ?

La partie du corps (localisation) où se produit l'éruption cutanée est importante pour réduire l'éruption cutanée. Par exemple, les taches sur le torse, les extrémités et le visage sont souvent la scarlatine. Les infections virales sont souvent la cause d'éruptions cutanées sur le visage et le cou.

L'Azrt vérifie également si les muqueuses (bouche, région génitale) sont atteintes (par exemple dans le cas de la varicelle et de la scarlatine). Tous les symptômes associés tels que fièvre, toux, écoulement nasal ou démangeaisons jouent également un rôle.

Les médecins examinent donc de très près l'éruption cutanée. En plus de la localisation, l'apparition (efflorescence) de l'éruption peut fournir des indices quant à la cause. Une distinction est faite entre les formes suivantes :

  • Points (macules)
  • Nodules (papules)
  • Vésicules
  • Papules (Urticae)
  • Croûtes
  • quartiers secs et pleureurs

Dans la varicelle, plusieurs manifestations différentes peuvent coexister en même temps. Ils peuvent fusionner les uns avec les autres.

L'évolution de l'éruption au fil du temps aide également au diagnostic : se propage-t-elle ? Sur quelles régions du corps ? Est-ce que ça rechute ? Est-ce qu'il change ?

Pour le diagnostic, des examens complémentaires sont parfois nécessaires, par exemple un prélèvement cutané (détection de champignons), un prélèvement de tissus (biopsie), des analyses sanguines (virus, bactéries) ou un test d'allergie.

Rash : Thérapie

Le traitement dépend de la cause de l'éruption cutanée. Dans le cas d'une infection bactérienne, par exemple, des antibiotiques sont utilisés. Dans le cas d'infections fongiques, des agents antifongiques (antimycotiques) sont utilisés ; dans le cas d'une infection virale, des antiviraux peuvent être utilisés.

Vous pouvez également faire quelque chose contre les démangeaisons. C'est là que les onguents et les crèmes contenant des antihistaminiques aident. La cortisone aide contre les allergies et les maladies de la peau en ayant un fort effet anti-inflammatoire et en ralentissant le système immunitaire (effet immunosuppresseur). D'autres immunosuppresseurs peuvent également être utiles dans certains cas, par exemple en cas de névrodermite. De plus, le médecin prescrit parfois des immunomodulateurs (médicaments qui affectent le système immunitaire), par exemple pour le psoriasis.

Les maladies de la peau sont généralement traitées localement, c'est-à-dire avec des onguents, des crèmes, des teintures ou des additifs pour le bain qui contiennent certains ingrédients actifs. Les exemples sont les onguents avec de l'urée (urée) ou du goudron. Dans les cas graves, le médecin prescrit parfois des médicaments à usage interne, tels que des comprimés.

Rash : vous pouvez le faire vous-même

La meilleure protection contre une éruption cutanée est une peau saine. Et vous pouvez activement soutenir la santé de votre peau afin qu'elle puisse éloigner les agents pathogènes :

pH acide : Un film protecteur sain sur la peau est légèrement acide (valeur de pH de 5,5), de sorte que les bactéries et les champignons sont efficacement protégés. Les produits de soins corporels alcalins avec un pH supérieur à 7,0 (par exemple le savon) détruisent le manteau acide protecteur de la peau et sont donc défavorables. Il est préférable d'utiliser des produits au pH neutre pour la peau (environ 5,5).

La bonne crème pour la peau : plus la peau est sèche, plus elle doit être riche en soins. Les lotions avec beaucoup d'eau sont rapidement absorbées, mais peuvent aussi dessécher la peau. Si vous avez la peau rugueuse, vous devez donc utiliser si possible des crèmes et des onguents gras. Le contraire s'applique aux zones ouvertes et suintantes : les émulsions et lotions légères à base d'eau sont idéales - elles refroidissent la peau et sont bien absorbées par elle.

Évitez les déclencheurs d'allergies : regardez toujours la liste des ingrédients des crèmes. Les parfums et les conservateurs peuvent déclencher une réaction allergique et ainsi augmenter les démangeaisons. Il est préférable d'essayer différents produits de soins personnels et de voir comment votre peau réagit.

Pas de substances agressives : éloignez les substances agressives de votre peau. On les retrouve entre autres dans les lotions lavantes pour les mains, mais aussi dans les détergents à vaisselle, les produits d'entretien et les détergents, ainsi que dans les produits chimiques de coloration capillaire. Il est préférable de porter des gants de protection lors de la manipulation de telles substances.

Économisez avec le soleil : Ne laissez pas trop de soleil sur votre peau, également à cause du risque de coup de soleil et de cancer de la peau. En combinaison avec des médicaments ou des cosmétiques, les rayons UV du soleil peuvent également déclencher des réactions allergiques.

Air frais : La peau a régulièrement besoin d'air frais. Préférez donc des vêtements amples et respirants, de préférence en coton.

Nickel & Co. loin de la peau : Ne portez pas de nickel et d'autres métaux allergènes directement sur la peau (par exemple sous forme de chaînes ou de boucles de ceinture).

Evitez le froid extrême : il est mauvais pour votre peau et peut la dessécher et provoquer des éruptions cutanées. Mettez donc plusieurs couches de vêtements dans un "look oignon" quand il fait glacial.

Mots Clés:  gpp diète remèdes maison à base de plantes médicinales 

Des Articles Intéressants

add